Comme une rentrée des classes

Il régnait un parfum de rentrée en ce premier week-end de septembre où était organisée la 12e matinée de travail au vignoble de Genval. On se racontait les vacances, on évoquait la reprise. Et puis aussi, bien sûr, la vigne qui avait tellement poussé.

Si le soleil s’était montré plutôt timide pendant l’été, ce premier samedi de septembre était placé sous le signe de la canicule. Une fois de plus, le vignoble croulait sous la chaleur et les places à l’ombre des arbres étaient chères. D’autant qu’il y avait du travail.

Joseph avait organisé une matinée tout spécialement pour nettoyer les rangs au pied des ceps: les prêles entre autres herbes folles ont proliféré sur le terrain, copieusement arrosés par les caprices de la météo estivale. Chacun s’y donne à son rythme, quelque peu écrasé par la chaleur. Il fallait aussi dompter la vigne, refixer des sarments rétifs à leur support.

Si l’on ne vendange pas encore 2011, la terre du Beau Site se montre déjà généreuse. Les vignerons ont déjà à leur actif la production de magnifiques potirons! Luc les transformera en soupe pour la toute prochaine Fête des Combattants.

Pour l’heure, quand sonne midi, les gosiers sont secs. Rosés, blancs frais jaillissent dans les verres. On goûte aussi l’ombre, au fond du vignoble, sous le robinier et le pin maritime. Avec ce ciel bleu, ces coteaux de vigne, le Beau Site prend des airs de château bordelais. Une image de carte postale que le public pourra découvrir le 18 septembre. Avec le soleil en prime, bien entendu!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :