Sécateurs en action au vignoble de Genval

Les apprentis-vignerons étaient en nombre, dimanche 18 mars, pour la reprise de la saison. Munis d’une paire de sécateurs, ils ont pratiqué la première taille exercée au vignoble de Genval, guidés par les plus expérimentés.

Après plusieurs mois d’hibernation, on aurait pu craindre que l’engouement pour le vignoble aurait tiédi. Que nenni! Nous étions près de quarante au rendez-vous, l’enthousiasme au coeur, le sécateur dans la main. Une équipe de vignerons s’était formée à Villers-la-Ville: Joseph, Jean-Pierre et Stephan notamment ont pu encadrer les bénévoles et leur apprendre les bons gestes.

On choisit le sarment le plus droit et le plus vigoureux, on le coupe à 50 cm, on le refixe au tuteur, on le toilette: il formera le futur tronc du pied. On coupe le sarment le plus faible au point de greffe. Voilà, le tour est joué, très simple. Vu le nombre de bénévoles, les rangs sont vite taillés. Il faut freiner les bénévoles à la dernière ligne que l’on réserve pour le week-end prochain.Ce samedi 24 mars, le vignoble verra en effet le débarquement d’une trentaine de scouts, dans le cadre de l’opération Pouce Vert organisée par la commune. Ils nettoieront les mauvaises herbes au pied de la vigne et ils seront initiés à l’art de la taille.

Jusqu’ici, toutes les décisions au vignoble de Genval ont été prises à l’unanimité. Il faut toutefois noter désormais un grave sujet de dissension, un dilemme qui vaut des débats enflammés, des organisateurs sur le grill: que faire du bois coupé? Le consacrer au barbecue (ah, les délicieux arômes du bois de cep qui viendraient parfumer la viande grillée) ou bien le transformer en broyat (broyé et répandu sous le rang, cela empêcherait les mauvaises herbes de pousser). Restons dans l’harmonie: deux fagots ont été constitués, un pour brûler, l’autre pour broyer!

Vers 11h30, alors que tous les travaux étaient achevés, plus vite qu’estimé, il était temps de sonner l’apéro. Marc De Bock, chef de Culture à Villers-la-Vigne, nous a fait l’amabilité de nous rejoindre avec son épouse. Blanc, rouge et rosé ont scellé ces retrouvailles, annonciatrices d’autres matinées conviviales.

Voir toutes les photos dans l’album sur Flickr.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :