Le palissage de la vigne, c’est par ici

@Bernard Bourgois

C’est un roc, c’est un pic, c’est un cap? Non, c’est un piquet! Les vignerons de Genval ne se haussent pas du col. Ils n’ont pas plus la folie des grandeurs. Ils doivent juste monter sur des escabeaux pour enfoncer les piquets du futur palissage.

Les valeureux bénévoles ont manié la masse et le marteau  mercredi après-midi pour dresser les premiers éléments du futur palissage. « A 14 h avec Stéphan et Bernard nous avons commencé la mise en oeuvre des piquets de bout de ligne au dessus », raconte Joseph. « Jacques s’est joint à nous et nous avons pu faire une alternance à la masse et à la tenue du bois entre marteau et piquet. Puis Paul est arrivé, ça nous soulageait encore ».

Après une tasse de café et une petite collation de Nicole, le travail a repris le dessus. « Nous en sommes restés à 20 », poursuit Joseph, « en effet la partie gauche étant très caillouteuse il nous faudra trouver une solution de remplacement pour enfoncer les piquets (à méditer). Enfin nous en avons enfoncé 7 dans le bas ».

@Bernard Bourgois

C’est devenu une tradition au vignoble, le travail s’achève toujours par le dernier instrument: le verre à pied: « La journée s’est terminée à 19h par un apéro rosé. Suite au prochain numéro le 15 avril. Quoique j’irai encore début de semaine prochaine avec Nicole terminer le redressement et la fixation des pieds aux tuteurs. Nous avions commencé avec Stéphan jeudi dernier et continué avec Nicole hier et avant-hier ».

Avec ce palissage, la vigne pourra se déployer pleinement, s’étendre sur les fils et se gaver de soleil. On en récoltera un jour prochain les fruits!

Un commentaire sur “Le palissage de la vigne, c’est par ici

  1. Mon petit truc pour les piquets récalcitrants : faites appel à une mini-pelle qui se fera un plaisir de vous enfoncer ces maudits piquets … sans les abîmer !

    Vigneronnes salutations !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :