De l’eau dans son vin, certes, mais pas trop

Première au vignoble de Genval: la matinée a dû être annulée en dernière minute, ce dimanche matin, vu la pluie tenace. Les vignerons avaient déjà affronté quelques embruns et n’ont jamais eu peur d’un grain – ils l’ont prouvé par le passé. Mais une matinée entière sous la drache, non merci! La matinée est reportée à dimanche prochain.

C’est sur le coup de 9h30 que notre vénéré maître de culture, Joseph, a dû s’y résoudre: trop de nuages à l’horizon, trop de pluie, la matinée de travail tombait à l’eau. Quelques bénévoles avaient répondu à l’appel de la pelle, bêche sur l’épaule. L’occasion de jeter un regard sur le vignoble mouillé et sur les caméras tout récemment installées.

Beaucoup avaient pu être heureusement avertis juste à temps, oralement ou via le site, que la matinée avait été reportée. Il faudra songer à dresser un hauban côté avenue pour pouvoir hisser des drapeaux d’alerte, comme à la plage. Drapeau vert, tout va bien, drapeau rouge, vignade interdite!

Ce n’est que partie remise. On repousse la matinée à dimanche prochain. L’urgence va à  la plantation de la vigne, avant que le sol soit trop froid. Au pire, si les conditions météo sont défavorables le dimanche, on anticipera le samedi ou un des soirs de la semaine qui suit (soyez bien attentifs aux messages diffusés via le site ou sur la page Facebook des Vins de Genval). La soupe au potiron et le vin chaud font un stage au surgélateur en attente de la prochaine matinée.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :