On ne travaille pas sans filet au vignoble de Genval

130825_Matinee_16On est emballé par cette nouvelle œuvre au domaine du Beau Site : des bénévoles ont déployé d’élégants filets bleus autour des rangs de vigne. L’objectif n’est pas tellement de réaliser une installation à la Christo que de protéger les grappes de raisin !

130825_Matinee_12Les vignerons de Genval sont certes des voltigeurs, des acrobates et des équilibristes, mais ils ne travaillent pas sans filet : avec la sécurité, on ne transige pas ! Pas question de laisser le fruit d’une année de travail à la portée des premiers merles! La dernière matinée de travail a permis de tendre des filets pour bien protéger le raisin.

Plusieurs bénévoles sont montés prestement au filet ! Sur le cour n°1 du Beau Site, chacun y allait de sa technique. Il fallait déployer ces fameux filets le long des rangs et puis fixer le tour. Des crochet permettent de les serrer sur les fils mobiles du palissage. Ainsi, les grappes sont toujours baignées par le soleil, mais protégées par un léger voile.

130825_Matinee_01

130825_Matinee_11Il était temps ! Déjà dans le bas du vignoble, plusieurs grappes portent les traces de rapines récentes. Les grains ont été engloutis. Il ne faut pas chercher loin les gredins qui ont commis ces méfaits : les oiseaux ont une vue plongeante sur les raisins gorgés de soleil depuis les arbres qui bordent le domaine. L’an dernier, il avait fallu vendanger en toute hâte, une partie de la récolte ayant déjà été dévorée par les volatiles .

130825_Matinee_04Cette année, alors qu’on a laissé deux grappes par pied, les vendanges promettent d’être généreuses. On pourrait atteindre près d’une centaine de litres, selon les premières estimations de Luc, notre talentueux maître de chai. Ce dernier a inspecté la vigne et mené de premières analyses. On atteint déjà un potentiel de 11° dans le meilleur des cas. Il faudra encore deux trois semaines de soleil pour parachever l’œuvre.

130825_Matinee_10C’est sans doute une des dernières matinées de travail de la saison. La prochaine activité ne manquera pas d’attirer nombre de vignerons : ce seront les vendanges proprement dites. Le maître de chai donnera le signal lorsqu’on arrivera à la parfaite maturité du raisin. Il faudra être en nombre, notamment pour égrapper, un travail facile, mais minutieux. Le couronnement d’une saison 2013 au printemps difficile, mais à l’été sec et ensoleillé. Une chaleur qui devrait se retrouver dans les bouteilles!

130825_Matinee_08

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :