Une taille entre hiver et printemps

Les bénévoles étaient au rendez-vous, le 21 mars, pour la 3e matinée de travail au vignoble de Genval. Ils ont pu clôturer la taille hivernale tout juste à temps!

La taille d’hiver se pratique avant la montée en sève. A Genval, on la réalise généralement en mars. Le domaine n’est pas trop grand et on en vient assez vite à bout. Surtout quand de nombreux bénévoles se mobilisent; quatre rendez-vous étaient prévus au cours du mois, trois auront suffi!

Il était important de ne pas trop se presser: l’objectif est aussi de transmettre, de faire en sorte que chacun comprenne les gestes à accomplir et puisse se familiariser avec la taille, avec les conseils avisés des membres du groupe VITI.

On manie le sécateur avec précaution, en veillant à bien structurer chaque cep. Il faut parfois corriger des erreurs du passé, repartir du bon pied (de vigne): on remplace la charpentière en partant d’un rachet qu’on plie soigneusement. Cela craque un peu, mais cela ne rompt pas!. Le pinceau est de rigueur pour cicatriser la plaie avec un baume réparateur. Notre Solaris est prêt à accueillir le printemps pour une nouvelle saison!

La matinée s’est achevée comme les précédentes, sans apéro, situation sanitaire oblige. Le nombre de convives était limité, la distance physique respectée et le port du masque obligatoire. La taille a pu se clôturer à temps avant le printemps, mais aussi avant le 3e confinement!

On verra en avril comment poursuivre les travaux de la vigne, dans ce contexte de confinement. Il faudra travailler le sol. Nous ne manquerons pas de revenir d’ici peu avec plus de détails.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :