Le travail du sol achevé

Le dimanche 23 mai, les bénévoles avaient rendez-vous pour finaliser le travail du sol pour la 5e matinée de la saison. Mission réussie.

C’était une fenêtre de tir assez étroite au milieu d’un long tunnel d’intempéries – il a beaucoup plus les jours précédents et les jours suivants. Dimanche matin promettait toutefois d’être sec. Les vignerons ont pu poursuivre le travail du sol, au pied de la vigne. Comme lors de la dernière matinée de travail, il s’agissait de manier la binette, la griffe et le râteau pour dégager les ceps de la végétation concurrente.

Autre activité du jour, l’épamprage: à savoir retirer les bourgeons qui apparaissent sur le porte-greffe, des pampres que l’on enlève d’une simple chiquenaude. Il faut juste être attentif: il en pousse un peu partout! On ne touche pas aux précieux bourgeons qui ont surgi plus haut sur le pied de vigne: avec l’hiver qui a joué les prolongations en avril, beaucoup avaient gelé, mais le Solaris a fait de la résistance. Les premières feuilles ont surgi.

On se retrouvera en juin pour soigner la vigne, avec notamment la taille en vert, la chasse aux gourmands. De belles activités aux portes de l’été.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :