Les vendanges du vignoble de Genval sous l’été indien

160924_vendanges201638Ce samedi 24 septembre était encore bien estival, offrant une météo parfaite pour mener à bien les vendanges. L’opération fut rondement menée par une équipe parfaitement drillée. Et le résultat est à la hauteur des espérances. Les quantités sont moindres, mais la qualité est au rendez-vous.

160924_vendanges201649Les bénévoles de l’équipe VINI s’étaient donné rendez-vous dès potron-minet pour tout préparer, bichonner le chai, les presses, ramener les tables près de la villa pour installer l’espace de tri.

Côté vigne, l’équipe VITI avait aussi une lourde tâche: bien dégager les grappes. Et pour cela il fallait soulever partout les filets bleus qui recouvrent les rangs depuis plusieurs semaines. Le raisin était tout beau, gorgé de soleil, attendant qu’on le cueille. Les gourmands qui l’ont goûté ont pu apprécier sa saveur sucrée.

160924_vendanges201641

160924_vendanges201647A 10h pile, le coup d’envoi était donné. Un essaim de bénévoles s’est élancé, armé de sécateurs affûtés et de paniers pour recueillir les grappes. Bernard, notre maître de culture, dirigeait la manoeuvre. Il fallait bien nettoyer les lames du sécateur, veiller à ne pas se couper, prendre les grappes bien mûres: le grain devait être jaune. Il fallait délaisser les grappes aux baies trop vertes, pas encore mûres.

160924_vendanges201639160924_vendanges201624

160924_vendanges201644Les paniers remplis étaient rapportés aux tables de tri, derrière la villa du Beau-Site. Là, une équipe de bénévoles triaient le bon grain de l’ivraie: écarter les grains abîmés, chasser les insectes, coccinelles et perce-oreilles, obtenir au final les grappes les plus propres possible.

160924_vendanges201630

160924_vendanges201621Le raisin trié prenait alors le chemin des caves où l’équipe VINI procédait au pressage, avec minutie. Luc, notre maître de chai, supervisait l’opération. La méthode employée est la même qu’en 2015: on presse avec les rafles, comme en Champagne. Les vignerons ont pu apprécier les qualités aromatiques du 2015, supérieures au 2014, en raison de cette méthode.

160924_vendanges201633

160924_vendanges201614En fin de matinée, les tables de tri ont été rangées pour retrouver leur fonctionnalité première, celle de pique-nique. Les bénévoles ont partagé le casse-croûte, rehaussé par quelques bons flacons, dont le Villa Beau-Site 2015. La convivialité reste le sel de cette aventure. Après une bonne tranche de soleil et de pain, il a fallu attaquer la suite.

160924_vendanges201612

160924_vendanges201642L’après-midi, tandis que les rares grappes qui avaient échappé à la récole étaient cueillies, des équipes de bénévoles ont replié les filets bleus, de longs rubans qui dépassent les 80 m de long pour enrober les rangs de vigne.

160924_vendanges201618

160924_vendanges201609Une fois le vin pressé, le moût ressemblait à un bon gros gâteau de raisin, dont il n’était plus possible de tirer le moindre jus. Le résultat tient dans une cuve de 200 litres. Avec le gel tardif et le printemps pluvieux, la récolte est moindre en termes de quantité: on a obtenu près de 180 litres. En revanche, la qualité est bien au rendez-vous. D’après les premières analyses, le taux d’alcool potentiel atteint 13,2°. L’acidité s’avère bonne, similaire au 2015.

160924_vendanges201635

Cette journée de vendanges fut bien remplie. Un peu plus de 50 vignerons de tous âges se sont relayés du matin au soir. Dimanche matin, une poignée de bénévoles était présente pour parachever le nettoyage du chai et du matériel. Et grande satisfaction: le jus goûté est excellent. Ce lundi, l’équipe VINI procédera au débourbage et la fermentation sera lancée. L’année 2016 promet d’être un beau millésime.

160924_vendanges201602160924_vendanges201604

 

 

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :