Rires et larmes au vignoble par la grâce du WAW

190505_Waw_12Le vignoble de Genval était une des étapes du White Art Walk (WAW), ces deux derniers week-ends. Le public a pu découvrir une magnifique installation de Lies Daenen.

190505_Waw_19190505_Waw_38L’artiste avait entièrement redécoré la serre. Les quelques carreaux cassés et les courants d’air contribuaient à la composition générale, faisant voler les voiles poétiquement. L’installation commençait par un tissu représentant un serpent indien, délicatement noué au hêtre pleureur devant la Villa du Beau-Site.

190505_Waw_35

Cela se poursuivait dans la serre, avec des dessins, des tapisseries, des écritures, des fioles et mille petits détails subtils. Le public était fort curieux de découvrir l’univers onirique de Lies. Son installation tournait autour du thème des larmes. Elles peuvent être de joie ou de peine. Comme le mentionnait Lies, dans une petite note à l’entrée de la serre, elles ont parfois une force transformatrice. Elles ont déjà contribué à métamorphoser la serre en un superbe écrin, magnifiée par l’artiste.

190505_Waw_01

L’installation durait le temps du WAW. Les salades et tomates vont continuer de pousser dans la serre. Et avec elles l’envie de restaurer l’endroit, de lui rendre tout son éclat.

190505_Waw_11

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :