La vigne soignée en solitaire

Par définition, un vignoble associatif s’organise en mode collectif. A l’heure du coronavirus, c’est impossible. La santé de tous et de toutes est prioritaire. Des membres du groupe VITI, voisins du quartier, veillent sur la vigne, mais en mode solitaire.

La taille du Solaris a heureusement pu être finalisée le mercredi 18 mars, moins d’une heure avant la mise en place du confinement généralisé. Toutes les précautions sanitaires avaient été prises, les bénévoles distants d’au moins trois mètres.

Depuis lors, divers travaux ont été entrepris par des vignerons en solo: il s’agissait de réparer les tondeuses pour couper l’herbe entre les rangs de vigne, de dégager les bois coupés au fond du vignoble (suite aux dégâts des dernières tempêtes) ou encore d’enlever les vrilles qui le bloquent parfois le palissage.

La reprise des activités en groupe n’est pas pour demain. Dans l’intervalle, le groupe VITI veille à l’essentiel, en respectant scrupuleusement les directives sanitaires.

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :