Bernard Bourgois, nouveau maître de culture

13608899744_01bba062fa_k (1)Bernard Bourgois est le nouveau maître de culture au vignoble de Genval. Beaucoup le connaissent déjà et apprécient son sens de l’organisation, autant que sa modestie et sa chaleur humaine. Il prend le relais de Joseph pour guider les vignerons. Il s’agira notamment de planifier la saison 2016.

Au printemps dernier, le vignoble de Genval perdait son maître de culture depuis la création du domaine, Joseph. Il était l’ami de tous et sa disparition a plongé les vignerons dans l’affliction. Il ne fallait pas baisser les bras. Le groupe Viti a assuré le quotidien depuis lors, en parfaite entente.

DSC_0556Un nouveau maître de Culture devait toutefois être désigné pour préparer la nouvelle saison. Le comité réunissant les administrateurs de l’ASBL Vins de Genval a tout naturellement choisi Bernard. Avec Luc De Vos, notre maître de vinification, et Bernard Bourgois, nouveau maître de culture, le vignoble est entre de bonnes mains.

Bernard s’entendait très bien avec Joseph. Il ne manquera pas de travailler dans le même esprit que ce dernier, prolongeant son œuvre. Il s’agira surtout de poursuivre la gestion collective du projet. Avec Francis, Stéphan, Alain notamment, les membres de l’équipe Viti ne manqueront pas de guider les bénévoles dans les travaux de la vigne.

151020Bernard4Né à Bruxelles à 1949, Bernard a passé sa jeunesse dans le quartier du square Marie-Louise. Il est arrivé à Genval en 1981. Le quartier lui était familier : il connaissait bien l’avenue des Combattants, où il avait passé des vacances dans la villa de sa grand-mère, au numéro 131, cette villa connue notamment pour avoir hébergé l’Orchestre rouge durant la Seconde guerre mondiale.
Bernard a longtemps travaillé comme psychologue au sein d’une équipe PMS, à Molenbeek. Il a œuvré aussi au sein de la Ligue des familles. Aujourd’hui à la retraite, il peut consacrer davantage de temps à ses passions. Le quartier connaît sa collection de cartes postales anciennes. Il s’intéresse fort à l’histoire locale et la Fête des Combattants lui doit beaucoup : c’est lui qui organise l’exposition des notices historiques et des vues anciennes dans toute l’avenue, lors de l’événement.

151020Bernard2

151020Bernard5Papa de trois enfants et grand-père de sept petits-enfants, Bernard parcourt la commune à vélo – il continue de défendre les deux roues via le GRACQ (Goupe de Recherche et d’Action des Cyclistes Quotidiens). La défense de la nature lui tient à cœur : il participe à des gestions de la prairie du Carpu. Bernard poursuivra cette approche naturelle au vignoble de Genval. L’homme ne connaissait pas bien la viticulture avant de s’investir au domaine du Beau Site. « J’ai beaucoup appris de Joseph et fort apprécié de l’accompagner, notamment à Villers-la-Ville où nous avons pu parfaire nos connaissances en matière de taille », rapporte Bernard.

151020Bernard1L’homme apprécie le vin, mais avoue n’être pas un grand œnologue. Ce qui l’intéresse avant tout c’est l’aventure humaine, les rencontres que le vignoble favorise. Et le fait que ce projet s’inscrive sur le long terme. La vigne prospère, le vin bonifie et ce sont nos enfants et petits-enfants qui récolteront les fruits de ce projet collectif.

Un commentaire sur “Bernard Bourgois, nouveau maître de culture

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :