Dans la jungle tropicale du vignoble de Genval

1607010Matinee_42Mazette, le vignoble de Genval était quasiment envahi de lianes tant les sarments avaient poussé, copieusement arrosés par les moussons de juin. Et les vignerons ont dû endurer une vraie fournaise, sous un soleil chaud et lourd, lors de cette 11e matinée de travail, ce dimanche 10 juillet.

1607010Matinee_40

On aurait bien sorti des machettes pour se frayer un chemin, alors que les sarments barraient parfois le chemin. Mais les vignerons ne sont pas des sauvages. Pour mettre de l’ordre dans les rangs, ils ont sorti les sécateurs. Par équipe de deux, de manière méthodique, ils ont passé en revue chaque pied pour une coupe au carré.

1607010Matinee_37

1607010Matinee_19Pour l’exercice, les vignerons de Genval ont reçu un appui inattendu en la personne de Didier Verschaeve, ami bien connu de notre domaine. Originaire de Rixensart, il s’occupe d’un vignoble bien plus vaste près de Béziers, dans l’appellation Saint-Chinian: le Mas de Sipière. Bernard, notre maître de culture, a pu échanger avec lui sur les méthodes utilisées. Didier a manié aussi le sécateur pour donner un coup de main.

1607010Matinee_16

 

1607010Matinee_07Vers midi, le soleil au zénith tapait dur sur les crânes des bénévoles. Pour les vignerons, il était temps de lever le pied… et aussi un peu le coude. Les bénévoles se sont réunis dans le bas du vignoble et ont pu profiter de l’ombre des arbres. Didier n’était pas venu les mains vides. Il avait apporté quelques flacons de son excellent rosé, mais aussi de son blanc, un Viognier fort rafraîchissant.

1607010Matinee_15

PS: si cela vous dit, il y a moyen de commander encore du rosé et du blanc de Didier. Il a encore du stock en Belgique. Son e-mail: contact@masdesipiere.fr

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :