Oh hisse! Les matelots du vignoble à la manoeuvre

170319_Matinee13Délicate opération, ce dimanche 19 mars, pour la 3e matinée de travail au vignoble de Genval. Les bénévoles devaient tendre les fils du palissage entre les mats. Et le domaine avait des allures de vaisseau dans la tempête, avec un vent à décorner les boeufs, des nuages qui filaient bas et un petit crachin aux airs d’embruns.

170319_Matinee08Ils étaient une poignée de vignerons, fidèles à leur poste même par mauvais temps, pour répondre à l’appel de Bernard, notre maître de culture. L’objectif de la matinée était de retendre les deux premiers fils sur les rangs de vigne, ce câblage d’acier qui permet le palissage. La mission du jour demandait une manoeuvre collective. Les uns enlevaient les attaches en métal et quand toutes étaient bien enlevées, les autres resserraient le fil et remettaient les attaches. L’histoire ne dit pas à quelle note les cordes ont été accordées.

170319_Matinee03

170319_Matinee09Le travail est long, quelque peu fastidieux, mais c’est le bon moment pour le faire, avant que la vigne n’explose, que la végétation ne recouvre le tout. Dans le même temps, des finitions ont été apportées dans la taille pratiquée lors des deux dernières matinées de travail. Un coup de sécateur par ici, un sarment à enlever par là, le figaro de la vigne a assuré une coupe au carré.

 

170319_Matinee05Vu la météo et les forces en présence, tout le travail n’a pas pu être terminé ce dimanche. Mais les bénévoles n’ont pas voulu déroger aux bonnes traditions: à midi, c’était apéro. La suite, ce sera pour un autre jour. Plus chaud et plus ensoleillé.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :