Petit guide pour aérer, palisser et chasser les gourmands

En juillet, la vigne a bien poussé. Il est temps de mettre un peu d’ordre pour redresser les sarments, chasser les gourmands et égrapper. Voici le petit guide à l’usage de nos bénévoles, concocté par notre cellule VITI.

On emporte son sécateur désinfecté et un panier (ou brouette) pour recueillir les coupes
destinées au tas de compost.

1. Redresser les sarments
Par un geste de bas en haut, on replace verticalement les sarments qui s’égarent !

200722GuidePalissageAeration

2. Écimer
Il s’agit de couper les sarments qui dépassent du dernier fil (en hauteur), environ 10cm au-dessus dudit fil.

3. Éliminer les gourmands
Le gourmand est ce rameau naissant à l’aisselle d’une feuille. On coupe le gourmand après sa première feuille.

200722GuidePalissageAeration02

4. Aérer le feuillage
Si on y voit pas encore clair après 1, 2 et 3: on élimine quelques feuilles, les moins belles, afin de bien dégager les grappes.

5. Égrapper
Sur les pieds vigoureux, laisser deux grappes par sarment (maximum 8 à 12 grappes par pied). On conserve les plus belles grappes, bien séparées l’une de l’autre. Sur les pieds jeunes ou chétifs, ne laisser que peu de grappes.

Stop oïdium
On reconnaît les pieds atteints par l’oïdium lorsque la grappe s’avère poudreuse, les grains recouverts d’un fin duvet. Il faut couper les grappes douteuses et les emporter, se diriger vers Bernard/ Christian et lui communiquer le numéro du pied de vigne.

Merci de placer les grappes malades dans le sac poubelle (et non pas dans le compost). Désinfecter à nouveau le sécateur avant de retourner dans les vignes.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :