La taille en vert a commencé

Les vignerons avaient rendez-vous ce dimanche 13 juin pour entamer la taille en vert. Une opération menée sous un soleil plus que généreux.

Le printemps a été très tardif, cette année. La nature a près de trois semaines de retard. Il a fallu attendre la mi-juin cette saison pour procéder à cette étape essentielle de la viticulture: la taille en vert. Il s’agit de sélectionner pour chaque pied de vigne quatre ou cinq coursons avec deux départs pour chacun. On concentre ainsi la force de la vigne sur les futures grappes. La future récolte en dépend!

Le travail est minutieux, les choix parfois cornéliens. On élimine les rameaux mal orientés, ceux trop concentrés. La taille est pratiquée en vert, sans sécateur: on ôte aisément les rameaux avec les doigts. Les bénévoles qui n’étaient pas suffisamment à l’aise pour pratiquer cette taille avaient pour mission de chasser les pampres, ces rameaux qui poussent sur la souche.

En très peu de temps, les feuilles sont sorties. Les sarments poussent, l’été arrive à grand pas. Les bénévoles ont pu avoir un avant-goût, ce dimanche, avec une météo très ensoleillée. Les chapeaux de paille étaient de rigueur. Heureusement à midi, les bénévoles ont pu se désaltérer avec un apéro amplement mérité!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :