Des questions de taille

Les sécateurs étaient encore en action, ce dimanche 20 mars, pour la 3e matinée de travail au vignoble de Genval. Le Solaris méritait une petite coupe d’hiver, avant que la sève ne monte.

Les vignerons ont poursuivi la taille ce dimanche matin, répartis en petits groupes de deux ou trois personnes sur les rangs de vigne. C’est pratique de travailler en binôme et d’être proches les uns des autres. On peut se poser des questions. Parfois, évidemment, cela entraîne des discussions: est-ce qu’on coupe ici ou là? Est-ce qu’on rajeunit la charpentière ou pas?

Les choix sont parfois cornéliens. Ce début de saison, on se pose plus de questions, on tente de corriger le tir, de revoir la taille sur certains pieds. Cela prend du temps, mais on préfère la qualité du travail à la quantité. On apprend tous, on améliore nos connaissances.

Mais la nature n’attend pas nos questionnements. Les températures grimpent, le printemps est là, il faut absolument terminer la taille avant la fin du mois. Quelques vignerons plus experts ont décidé de se retrouver en semaine pour avancer et on achèvera la taille le week-end prochain, avec un double rendez-vous le samedi et le dimanche. On taillera au finish! Avec bien sûr un apéro sur la ligne d’arrivée.

Laisser un commentaire