Le succès au bout du sécateur

Ce dimanche 17 juillet matin, une douzaine de fidèles bénévoles ont travaillé, sous un soleil généreux, pour traquer les gourmands qui ne cessent de se développer, redresser et lier les sarments baladeurs, supprimer les pampres qui renaissent au bas des pieds.

Lire la suite

Quand Valérie nous raconte de jolies histoires

Une septantaine de personnes avaient répondu présent, ce mardi 12 juillet, pour assister, avec grand plaisir, au passage de la marche des Philosophes au vignoble de Genval. Ce spectacle était organisé par le Centre Culturel du Brabant Wallon, avec la complicité du Centre culturel de Rixensart.

Lire la suite

On trinque à la fin de la taille en vert!

Les bénévoles se sont retrouvés, le coeur léger, pour cette 10e matinée de travail. Après un travail de longue haleine, entrepris durant ces dernières semaines et particulièrement ces derniers jours où certains s’y sont donné rendez-vous quotidiennement, la totalité des sarments est à présent palissée. L’humidité de ces derniers temps a favorisé une croissance importante de la végétation. Certes, il reste de quoi s’occuper: écimer, chasser les gourmands et repasser à travers les rangs, mais il flottait un air de satisfaction du travail accompli grâce à la persévérance sans faille des bénévoles.

Un Week-end où l’on s’adapte

Ce week-end des 3 et 4 juillet fut un peu particulier. Vu l’importante croissance de la végétation, nous avons organisé 2 matinées de travail. Il a fallu s’adapter à la météo, particulièrement dimanche. Sur le coup de midi, de violentes averses et bourrasques se sont abattues sur le domaine, un vrai déluge. La cloche n’a pas sonné pour l’apéro. Le travail a néanmoins avancé et sera poursuivi toute cette semaine. Le Petit Prince n’aura pas pu élire ses quartiers au domaine le temps d’un après-midi. Les grosses averses étant tombées au moment de devoir installer les décors et le matériel électrique, le producteur a préféré annuler la représentation. Vers 16h, le soleil a fini par repointer le bout de son nez. Le Solaris restera au frais pour de nouvelles rencontres!

Du muscle au vignoble de Genval

Ce mardi 29 juin, quelques professeurs d’éducation physique du Collège St-Michel sont venus visiter le vignoble de Genval.

Après avoir visité Argenteuil puis le Bois des Dames, les professeurs du Collège St Michel ont fait étape à Genval dans l’après-midi. A vélo, comme il se doit, pour de vrais sportifs ! Leur enthousiasme a balayé les rumeurs d’orage. Est-ce la dégustation du 2019 ou celle du 2020 ? La bonne humeur a régné, et les éclats de rire ont fusé, dans une ambiance décontractée.

Nénette en vadrouille au vignoble de Genval

Une dizaine de cyclistes ont fait étape, ce samedi après-midi, au vignoble de Genval. Une visite du vignoble, du chai et une dégustation de notre solaris ont enchanté les visiteurs. Certains, habitant de l’autre côté de la vallée, ne se doutaient pas qu’un cadre aussi bucolique se nichait derrière la villa Beau-Site. Tous sont repartis en selle, ravis, de cette découverte et de la fraicheur fruitée du solaris. Un 2e groupe est prévu le 17 juillet prochain

« Nenette en vadrouille » vous emmène à vélo à la découverte des pépites locales de Lasne et ses alentours en empruntant un maximum de chemins et de sentiers. L’événement est ponctué de divers arrêts, où le sport et la découverte, sont au centre. Une rando-vélo ou l’on se laisse guider de surprise en surprise.

Personne de contact: Katy van Hasselt Nenetteenvadrouille@gmail.com

Instagram : www.instagram.com/nenetteenvadrouille

Facebook : www.facebook.com/nenetteenvadrouille

On lève les sarments et les verres

L’alternance de chaleur et d’humidité ont favorisé une croissance importante de la végétation; le vignoble avait presqu’un petit air de jungle ce dimanche. Il faut sélectionner les sarments bien placés ou porteurs d’un plus grand nombre de grappes, les redresser, les fixer. La végétation excédentaire est éliminée. Le travail en duo, de chaque côté d’un pied, a été mené à bien par une douzaine de bénévoles ce matin. La végétation est volubile, il faut faire attention de ne pas se couper les doigts, cachés par un feuillage dense. A midi, un rosé, tout droit ramené de l’ile d’Oléron, était partagé, en toute amitié

Le 2020 bien étiqueté

Ce samedi après-midi, 3 vignerons se sont donnés rendez-vous pour procéder à l’étiquetage de la cuvée 2020, celle de l’écrivaine Geneviève Damas et de l’artiste Monik Myle . Il a fallu étiqueter manuellement, environ 450 bouteilles, en insérant la bouteille sur l’étiqueteuse qui elle colla l’étiquette avant et la contre-étiquette (arrière).

L’équipe a enchainé l’étiquetage, l’évacuation des cartons de stockage des bouteilles, le rangement des vidanges en stock et du vin récemment mis en bouteilles. En 2 heures, la grande salle du chai était en ordre, ce qui était indispensable pour le bon déroulement des prochaines vendanges.