A l’heure de la taille en vert

Après la taille d’hiver, en mai, il est l’heure de pratiquer la taille en vert, étape essentielle pour la suite. L’objectif est d’obtenir des grappes gorgées de sucre. Petit guide de la taille en vert, avec une vidéo de démo.

But à atteindre

  • Un tronc vertical épampré, une charpentière avec 4 ou 5 coursons, séparés de +/- 20 cm.
  • Chaque courson comporte 2 rameaux : les plus proches de la charpentière, vigoureux et verticaux.
  • Le rachet : un rameau partant du haut du tronc, bien placé pour remplacer la charpentière en cas de malheur.

Comment procéder

Sans sécateur, nous allons pincer et éliminer les rameaux en surnombre.
Toute l’énergie de la vigne pourra alors se concentrer sur les 2 rameaux par courson que nous avons choisi de préserver.

  • Les rameaux mal orientés (vers le bas, ou latéraux) sont éliminés sans trop d’hésitation.
  • Les rameaux en excès (au-delà des 2 préservés par courson) sont éliminés, de même que les bourgeons encore présents.
  • S’ils sont assez hauts, les rameaux préservés sont prudemment glissés entre les fils mobiles.

Les déchets

Emportons un seau pour recueillir nos déchets en cours de travail.
Ils rejoindront un grand tas dans le fond du vignoble.

Hésitation ?

En cas d’hésitation demandez toujours conseil . La vigne est encore très fragile. Le travail se fait sans avoir recours au sécateur.

Une petite vidéo vaut mieux qu’un long discours. Voici les conseils de Christian et de Bernard, du groupe VITI

Laisser un commentaire